Fluorescent, photoluminescent, réfléchissant : quelles différences ?

reflechissant

La bonne visibilité des produits et des personnes est l’une des conditions qui assurent la sécurité. Fluo, phospho ou autres: Seton vous aide à comprendre pour mieux choisir.

Jaune, rouge, bleu, orange… sont des couleurs bien voyantes et largement utilisées pour assurer la protection des biens et des personnes, dans tous les domaines.
En plus des coloris, d’autres options permettent encore d’augmenter la visibilité et de renforcer ainsi la sécurité.

Seton vous liste ici certaines caractéristiques additionnelles aux coloris de base. En vous aidant à mieux comprendre leur particularité et leur utilisation, Seton vous aide à mieux choisir, et à mieux vous protéger.

Le Fluorescent

Désigne une couleur vive, le plus souvent jaune ou orange, qui se distingue bien le jour.
Le but est d’améliorer la visibilité de jour en créant du contraste entre le produit fluorescent et son environnement.
Le meilleur exemple est le gilet jaune que tout le monde connaît pour être désormais obligatoire dans tous les véhicules.

Réfléchissant

Il s’agit d’une matière qui renvoie tout rayon lumineux dans la direction de la source qui l’a émis.
Plusieurs techniques existent : les billes de verre (très performantes), le microprismatique (bonne réflexion même sous la pluie), le rétro réfléchissant …
En gardant l’exemple précédent du gilet jaune, cela correspond aux bandes réfléchissantes apposées sur le gilet. Dans l’obscurité, avant de distinguer quoi que ce soit dans les phares, on verra ces bandes apparaître. La source lumineuse perçue n’est alors que le reflet de la lumière des phares.
Les effets fluorescent et réfléchissant fonctionnent donc sans source d’énergie interne, et sans procédé d’accumulation.

Photoluminescent

Cela désigne une matière spécifique qui comporte des pigments capables d’accumuler la lumière et de la restituer dans l’obscurité.
Par exemple les aiguilles de certaines montres ou réveils sont photoluminescentes. Elles sont visibles dans le noir après avoir éteint la lumière et seulement pendant un certain temps.

Très couramment utilisés pour la signalétique d’évacuation incendie, les pictogrammes photoluminescents permettent de distinguer et de suivre l’itinéraire d’évacuation même en cas d’incendie (alimentation électrique coupée et présence de fumées).
L’exposition à une source lumineuse est impérative pour que l’effet lumineux soit perceptible.
Ainsi, un panneau photoluminescent installé dans une cave éclairée sporadiquement ne sert à rien.
Il existe différentes classes de performance de l’effet photoluminescent. Seton vous offre un large choix de produits de qualité.

Découvrez sur Seton.fr toute notre gamme de vêtements haute visibilité et notre matériel d’évacuation qui rassemblent toutes ces caractéristiques et renforcent votre sécurité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *