Travail en hauteur : 10 conseils de sécurité

Travail en hauteur : 10 conseils de sécurité

Travail en hauteur : 10 conseils de sécurité

Le travail en hauteur peut s’avérer dangereux si aucune précaution de sécurité n’est prise. Il faut savoir que même une chute de quelques centimètres peut entraîner de sérieuses blessures. Les travaux nécessitant l’utilisation d’échelles ou d’échafaudages doivent être étudiés de manière à éliminer le maximum de risques pour les travailleurs.

Les chutes dues au travail en hauteur représentent près de 500 000 accidents de travail en Europe. Un chiffre assez impressionnant. 40 000 entraînent une invalidité conduisant à une incapacité permanente au travail dont 1 000 sont mortels. Le secteur des BTP est particulièrement touché avec un taux d’accidents graves ou mortels plus élevé que dans les autres domaines d’activité.

Voici donc 10 conseils à appliquer dans votre entreprise :

1. Identifier tous les travaux en hauteur effectués dans votre entreprise.
2. Faire un bilan de tous les risques qui peuvent concerner :
– les travailleurs en hauteur.
– les personnes travaillant au sol et pouvant être affectées par une chute d’objet.
3. Eliminer le travail en hauteur quand cela est possible.
4. Quand cela n’est pas possible, faire une évaluation complète des travaux en hauteur les plus risqués.
5. Discuter des mesures de contrôle à prendre en consultant les différents responsables / travailleurs concernés par le travail en hauteur.
6. Appliquer ces mesures de contrôle.
7. Rédiger des protocoles et mettre à disposition des feuilles de contrôle afin de s’assurer que ces mesures soient respectées.
8. Conserver ces feuilles de contrôle.
9. Ré-évaluer régulièrement les risques, particulièrement dans le cas d’un changement de personnel ou si un accident a eu lieu.
10. Faire savoir à toutes les personnes concernées dans votre entreprise les règles mises en place concernant la prévention des accidents liés au travail en hauteur.

 

En plus du travail de sensibilisation sur les risques, l’employeur a l’obligation de former le personnel concerné aux chutes de hauteur. Afin de protéger au mieux les salariés, l’employeur peut investir dans du matériel adapté et insister sur l’utilisation des équipements de protection individuelle (EPI). Des kits anti-chute comprenant harnais de sécurité, mousquetons et enrouleurs peuvent être utilisés, assurant ainsi une réduction significative des risques.

Retrouvez les produits de notre gamme anti-chutes ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *