Nous contacter

Devis rapide

Condamnation électrique

Afin d'effectuer des travaux ou des interventions sur vos installations électriques (disjoncteurs, interrupteurs...) il est obligatoire d’utiliser un système de consignation. La condamnation électrique des machines, équipements ou matériels est destinée à protéger le personnel de tout accident. Retrouvez les étapes de la consignation et déconsignation électrique pour travailler en toute sécurité.

33 article(s)

Filtrer Trier

Grille Liste

Filtrer :
Matériau  
Nylon(11)
Acier(4)
Polypropylène(3)
Polypropylène/Nylon(2)
Polyéthylène(2)
PVC(2)
Nylon chargé de fibres de verre(1)
Nylon / Plastique(1)
Acier / PVC(1)
Polypropylène / Acier inoxydable(1)
Thermoplastique(1)
Polymère(1)
Mousse polyuréthane(1)
Polyuréthane / Nylon(1)
Polyuréthane(1)
Polypropylène / Nylon(1)
Chaînes et échelons en acier(1)
Toile(1)
Corps en nylon(1)
câble en acier(1)
Coloris  
Rouge(19)
Jaune(8)
Rouge/Noir(3)
Vert(2)
Jaune/Noir(2)
Argent(2)
Bleu(1)
Gris/Transparent(1)
Transparent(1)
Epaisseur  
1.5cm(1)
13mm(1)
15.8mm(1)
17.78mm(1)
22.23mm(1)
23.7mm(1)
24.50mm(1)
27.02mm(1)
55.25mm(1)
59.88mm(1)
8.4mm(1)

FAQ - Consignation électrique


Quelles sont les étapes de la consignation électrique ?

La consignation de vos équipements électriques est imposée par la loi, elle est régie par la norme NF C18-510 (article R4544-3 du code du travail). En effet, la mise hors tension de vos appareils permet d'assurer la sécurité du personnel et du matériel avant toute intervention, ainsi les risques d'électrocution sont écartés. La consignation électrique doit être effectuée par une personne habilitée. Elle impose le respect de 4 étapes :

1. La séparation

Il s’agit d’isoler, de mettre hors tension, tous les circuits de puissance et de commande à l’aide d’un disjoncteur. Les alimentations de secours sont aussi concernées par cette étape. La séparation peut être obtenue de différentes façons :
  • Par vue directe des contacts séparés

  • Par enlèvement de pièces de contacts pour certains matériels spéciaux

  • Par interposition d’un écran entre les contacts

  • Localement, par un asservissement qui assure l’adéquation entre la position des contacts et la position du dispositif extérieur reflétant cette position


  • 2. La condamnation

    Il faudra ensuite procéder au verrouillage grâce à l’utilisation de Cadenas et mâchoires de sécurité . Ainsi, le blocage mécanique rend la mise sous tension impossible, le personnel est alors protégé. Pour plus de facilité, il existe un Kit de consignation électrique , ainsi vous aurez tout le nécessaire à portée de main.

    3. La vérification

    L’absence de tension doit être vérifié à l’aide d’un testeur VAT spécialement conçu à cet effet. Cette vérification doit être effectuée sur chaque conducteur actif, y compris le neutre.

    4. La mise à terre et mise en court circuit

    Après avoir vérifié l’absence de tension, la mise à terre et la mise en court circuit sont obligatoire. Ces actions concernent les conducteurs actifs et le neutre, elles doivent être réalisées au plus près de la zone de travail avec des équipements conformes. Enfin, il est important de préciser que la mise à la terre doit être raccordée côté terre avant d’être raccordée côté conducteur.

    Comment se protéger face aux dangers électriques ?

    Des accidents du travail d’origine électrique telles que des électrisations et électrocutions sont relativement peu répandus grâce à la réglementation et les normes en vigueur, mais ceux qui se produisent ont en général des conséquences graves. Des accidents d’origine électrique sont 15 fois plus souvent mortels que d’autres types d’accidents du travail et peuvent être causés par des interventions sur des installations non consignées par exemple.

    Pour vous protéger face aux dangers électriques et notamment lors d’une procédure de consignation, Seton a sélectionné plusieurs produits. Vous devez bien évidemment vous protégez des contacts directs et indirects avec l’électricité. Le personnel disposant d’une habilitation pour intervenir doit s’équiper pour garantir sa sécurité face aux risques d’électrocution et d’incendie. Une large gamme d’équipements de protection individuelle (EPI) est disponible, vous y trouverez des gants, des bottes et des tapis isolants, entre autres. Des outils isolés sont également à votre disposition, pour prendre davantage de précautions.
    La Signalisation des zones de consignation est indispensable pour informer votre personnel de toutes les manipulations en cours. Les étiquettes permettent une identification des risques, les zones de dangers peuvent être délimitées, et l’affichage des consignes de sécurité peut sensibiliser le personnel. Enfin, vous pouvez aussi former le personnel aux premiers secours et leur fournir l’équipement de sauvetage approprié.
    Découvrez aussi comment vous protégez face aux risques de la Condamnation mécanique et la Condamnation des fluides .

    Quelles sont les étapes de la déconsignation électrique ?

    Les opérations de déconsignation électrique consistent à :
  • Retirer les éventuels écrans, protecteurs, balisages…

  • Déposer les mises en court-circuit, puis les mises à la terre en commençant par l’extrémité côté conducteur actif

  • Ouvrir les sectionneurs ou interrupteurs de mises à la terre et en court-circuit s’ils sont utilisés

  • Retirer la condamnation de l’organe de séparation
  • Afin de vous proposer le meilleur service possible, Seton utilise des cookies. Fermer