Détecteur de fumée certifié NF EN 14604 |

Détecteur avertisseur autonome de fumée certifié NF EN 14604

 

Détecteurs de fumée : obligatoires dans tous les logements depuis le 8 mars 2015 !

 

Pourquoi rendre obligatoires les détecteurs de fumée ?

Ces vingt dernières années, le nombre d’incendies dans les habitations a été doublé ! On recense chaque année 250 000 sinistres incendies pour des habitations, le nombre de décès est proche de 800 et on dénombre plus de 10000 blessés.

 

Il n’y a pas de fumée sans feu… et pas de sécurité sans détecteur !
>Duncan Noakes - Fotolia.com

 

80% des décès sont dus à l’intoxication par la fumée et 2/3 des victimes succombent asphyxiées dans leur sommeil. En effet, contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’odeur de la fumée ne réveille pas ! Or, le monoxyde de carbone (CO) présent dans la fumée plonge dans un profond sommeil et peut être mortel en 15 minutes dès 1% de CO dans l'air.

De plus, une étude a prouvé que moins de 3% des habitations françaises sont équipées contre 97% des logements en Norvège et plus de 88% des logements anglais (rapport n°2554 de l'Assemblée Nationale). Le 9 mars 2010, la loi Morange, visant à rendre obligatoire les détecteurs de fumée dans tous les logements, a donc été approuvée.

A qui s’adresse l’obligation d’équipement ?

L’obligation de s’équiper d’un détecteur de fumée s’adresse à l’occupant du logement (appartement ou maison), qu’il soit propriétaire ou locataire.

Cependant, dans le cas de locations meublées, locations saisonnières foyers ou encore logement de fonction, l’obligation d’installation d’un détecteur de fumée appartient uniquement au propriétaire.

Que devez-vous faire après l’achat de votre détecteur de fumée ?

Avant le 8 mars 2015, vous devez installer au moins un détecteur de fumée dans votre logement. Cependant, il est important d’éviter les pièces où il y a régulièrement de la fumée..

 

Quelques endroits sont donc à éviter comme :

  • La cuisine
  • La salle de bain
  • Le garage
  • La chaufferie ou à proximité de la grille de climatisation ou des chauffages
  • L' atelier

Si vous avez des travaux à effectuer dans une pièce où se trouve un détecteur de fumée, utilisez la charlotte de maintenance afin de protéger le détecteur des poussières pour éviter qu’il ne se déclenche inutilement.

Afin de protéger votre détecteur contre toutes agressions, nous vous conseillons de le protéger avec une grille de protection. Si le détecteur est installé dans des parties communes ou des logements locatifs, nous vous recommandons cette protection supplémentaire.



Il est conseillé d'installer votre détecteur de fumée dans des pièces telles que :

  • La salle à manger
  • Le salon
  • En haut d'un escalier
  • Les couloirs menant aux chambres
  • Si votre habitation possède plusieurs étages, installez un détecteur de fumée à chaque étage pour plus de sécurité.


Une fois installé, il faudra prévenir l’assureur avec lequel vous avez conclu un contrat d’assurance habitation. Enfin, n’oubliez pas de veiller au bon entretien et au bon fonctionnement de votre détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF).
Pour tester votre détecteur, vous pouvez utiliser un aérosol manuel de test ou un kit avec un bol de test et une perche, ils simulent une fumée similaire à celle d’un incendie afin de vérifier que le détecteur réagit et se mette à sonner. Si votre détecteur est difficile d’accès (plafond très haut par exemple), le kit de démontage vous permettra de facilement le récupérer pour sa maintenance (changement de piles, test sonore…).

Si une fixation murale ou au plafond s’avère impossible (surface irrégulière, plafond inaccessible), fixez votre détecteur sur le support prévu à cet effet.

Pourquoi choisir le détecteur de fumée EN14604 ?

La loi Morange oblige la certification à la norme européenne EN14604 pour la commercialisation des détecteurs de fumée en France. De plus, ce détecteur de fumée est certifié NF. Or, la norme NF vous garantit : une installation facile et rapide du détecteur, une détection efficace des fumées, un signal d'alarme sonore permettant de réveiller une personne endormie, une alerte de fin de vie de la pile du détecteur.

La norme NF EN 14604 impose au détecteur de :

  • comporter un indicateur de mise sous tension,
  • avoir un bouton test permettant de vérifier le bon fonctionnement du détecteur
  • posséder une autonomie (batterie ou piles) d’au moins 1 an
  • présenter un signal visuel, mécanique ou sonore, indépendant d’une source d’alimentation, indiquant l’absence de batteries ou piles,
  • émettre un signal d’alarme d’un niveau sonore d’au moins 85 dB à 3 mètres,
  • émettre un signal de défaut sonore, différent de la tonalité de l’alarme, signalant la perte de capacité d’alimentation du détecteur,
  • fournir des informations relatives au détecteur marquées de manière indélébile (mode d’emploi pour l’installation, comment entretien le détecteur, nom du fabricant, norme…)

Norme NF EN 14604

L’installation d’un détecteur de fumée est relativement simple, elle ne prend que quelques minutes. Deux trous sont à percer, glissez-y des chevilles et vissez votre détecteur au plafond. Une fois la pile mise en place, testez le détecteur en appuyant sur le bouton prévu à cet effet.

En résumé, la certification à la norme NF EN 14604 vous assure d'être en accord avec la loi.

 

Résultats pour détecteur de fumée

16 article(s)

Filtrer Trier

Grille Liste

Afin de vous proposer le meilleur service possible, Seton utilise des cookies. Fermer