Les étapes de la consignation |

Les 4 étapes de la consignation

 

Pour éviter les accidents qui surviennent lors de travaux d’entretien et de réparation des machines et équipements industriels, il est obligatoire que ceux-ci soient coupés de toute source d’énergie (mécanique, électrique, pneumatique, …) et bloqués lors des travaux : la consignation.

La consignation est une procédure de sécurité planifiée, qui empêche la manipulation des machines lors des interventions de maintenance et réparation. Elle protège de ce fait les personnes de tout risque lié au fonctionnement de celles-ci.

La procédure de consignation est divisée en 4 étapes : 

Préparation et notification

 

Etape 1 Préparation et notification


✔ Identifiez le type d’énergie utilisé (mécanique, électrique, pneumatique,…) et préparez la condamnation de la source.

✔ Avertissez les utilisateurs des équipements à condamner et des travaux à entreprendre.

 



Arrêt et condamnation

 

Etape 2 Arrêt et condamnation


✔ Arrêtez le fonctionnement des machines et équipements concernés.

✔ Condamnez les sources d’énergie.





Arrêt et condamnation

 

Etape 3 Test et réparation et/ou entretien


✔ Pour être sûr d’une totale isolation, testez toutes les commandes des installations et circuits électriques sur lesquels vous intervenez.

✔ Exécutez votre intervention.





Rétablissement du fonctionnement des installations

 

Etape 4 Rétablissement du fonctionnement des installations


✔ Lorsque les travaux sont terminés, et après avoir enlevé l’ensemble des différents dispositifs de condamnation, testez les équipements.

✔ Avant de les remettre sous tension, prévenez tous les salariés concernés.

 



>> Consultez aussi notre page sur les cadenas de consignation, afin de savoir lequel choisir parmi notre large gamme.

Afin de vous proposer le meilleur service possible, Seton utilise des cookies. Fermer