Nous contacter

Devis rapide

Mon Panier (0)

Inspections périodiques, comment s’y prendre ?

Inspections périodiques, comment s’y prendre ? Découvrez notre guide pour tout connaître sur les périodes d’inspection
Contrôle qualité

Dans toute structure, il est primordial de vérifier son matériel afin de prévenir les risques d’incident. Que ce soit pour un extincteur ou encore une machine, ne pas inspecter un équipement peut comporter un gros risque pour vous et votre personnel. Il faut s’assurer que le matériel fonctionne convenablement afin d’éviter tout accident.

Pour cela, Seton propose de multiples solutions pour mettre en place vos inspections périodiques

Pourquoi inspecter ?

Les inspections sont menées dans le but de prévenir les accidents, les blessures et les maladies. Une bonne inspection permet de vérifier l’état de vos équipements et de vos machines afin de déterminer si un remplacement doit être fait. Ainsi, mener à bien des inspections permet non seulement de réduire les risques de dysfonctionnement, mais aussi de pouvoir assurer la sécurité des personnes qui utilisent fréquemment les équipements et machines.

Que dit la loi ?

L’article L. 4321-1 du Code du travail précise que les équipements de travail et les moyens de protection mis en service ou utilisés dans les établissements doivent être équipés, installés, utilisés, réglés et maintenus de manière à préserver la sécurité et la santé des travailleurs.
Concernant plus spécifiquement les lieux de travail, l’article R 4224-17 du Code du travail stipule que les installations et dispositifs techniques et de sécurité des lieux de travail soient entretenus et vérifiés suivant une périodicité appropriée. Toute défectuosité susceptible d’affecter la santé et la sécurité des travailleurs doit être éliminée le plus rapidement possible. La périodicité des contrôles et les interventions sont consignées dans un dossier qui est, le cas échéant, annexé au dossier de maintenance des lieux de travail.
L’employeur est tenu, dans ce contexte, de rechercher en temps utile toute détérioration des installations, des équipements ou des ambiances de travail susceptible de présenter un risque, et d’éliminer le plus rapidement possible toute défectuosité susceptible d’affecter la sécurité et la santé des travailleurs.

La fréquence pour effectuer une inspection dépend également du type de produit. En effet, les fréquences d’inspection changent d’un environnement à l’autre, que ce soit pour des produits de protection individuelles (EPI), des équipements médicaux, des détecteurs de fumée, des extincteurs, etc.

Le tableau ci-dessous regroupe toutes les informations nécessaires à l’inspection par différents types d’environnements.

Domaine d’inspection Fréquence d’inspection Points à vérifier Personne ou organisme chargé de la vérification Produits
Cuves, bassins, réservoirs, armoires de produits corrosifs Vérification annuelle
  • Vérifier que l’accès aux produits chimiques puisse être verrouillé à clé.
  • Les armoires doivent être ventilées (par évacuation mécanique ou manuelle)
  • Une signalétique doit être correctement appliquée sur et autour des équipements à l’aide d’un pictogramme danger par exemple.
La vérification doit être effectuée par une personne qualifiée armoires phytosanitaires armoires produits inflammables
Echelles, escabeaux et marchepieds Vérification avant chaque utilisation et contrôle semestriel pour les échelles sur les chantiers navals
  • Contrôlez s’il n’y a aucun barreau manquant, ébranlé, usé ou abîmé.
  • Vérifiez s’il n’y a pas de déformation, de corrosion, de pourriture ou d’oxydation
  • Contrôlez que les étiquettes d’identifications ne soient ni déchirées ni enlevées
Les échelles défectueuses et ne pouvant être réparées doivent être détruites.
La vérification doit être réalisée par l’employeur ou une personne compétente.
Une réparation peut être envisagée par un organisme ou une personne compétente
Escabeau professionnel Marchepied en métal
Équipements de protection individuelle Vérification à chaque utilisation (étanchéité, état général, fonctionnement) et contrôle de validité annuel pour :
  • les appareils de protection respiratoire d’évacuation
  • Les appareils de protection respiratoire complets pour intervention en milieu hostile
  • les stocks de cartouches filtrantes pour appareil de protection respiratoire
  • les EPI contre les chutes en hauteur (harnais, longes anti-chute..)
  • les gilets de sauvetage gonflables
Pour les appareils de protection respiratoire, assurez-vous qu’il n’y ait ni trous ni déchirures, que la lentille ne soit pas fissurée, que le pince-nez métallique s’adapte bien au pont du nez lorsqu’il s’agit d’un masque jetable, que les bords du couvre-face ne soient pas ondulés ou déformés et qu’il ne manque aucune attache.
Assurez-vous que les éléments filtrants soient compatibles à vos masques et si le filtre est bien conçu pour parer le risque pour lequel il est utilisé. Vérifiez l’usure des filtrages, s’ils sont correctement vissés, ainsi que leur date d’expiration.
En cas d’appareil abîmé, vous pouvez suivre les instructions du fabricant.
Pour les harnais de sécurité, il est important de vérifier que les élastiques ne soient pas décousus, déchirés ou abîmés. Il faut également vérifier que les sangles ne présentent aucun signe d’usure (sangle abîmée, coupée, déchirée). Si un seul des éléments de votre harnais comporte une des caractéristiques décrites ci-dessus, il devra alors être remplacé.
L’inspection doit être réalisée par l’employeur ou par une personne qualifiée Demi-masque respiratoire Masque respiratoire complet Filtre de protection respiratoire Harnais de sécurité
Incendie Contrôle trimestriel des extincteurs.
Contrôle trimestriel des robinets d’incendie armés (RIA)
Inspection visuelle tous les 6 mois pour les installations automatique de détection d’incendie
Inspection semestrielle des sprinklers (extincteurs automatiques à eau)
Contrôle mensuel et vérification semestrielle du fonctionnement général pour les installations automatiques à gaz
Maintenance et vérification annuelle pour les installations de désenfumage.
Pour les RIA, vérifiez la qualité de l’ensemble des pièces mécaniques, le niveau de pression de l’alimentation d’eau, la source d’alimentation d’eau, le fonctionnement des dévidoirs de support, de la pompe, du moteur et du suppresseur.
Pour les extincteurs, vérifiez leur signalisation, les extincteurs et les RIA doivent être correctement signalés pour être utilisés le plus rapidement possible en cas d’urgence. Pour signaler vos extincteurs et RIA, découvrez toute notre gamme de Panneaux extincteurs et Robinets Incendies Armés (RIA).
Vérifiez également s’ils sont bien placés et facilement accessibles. Les aiguilles de l’indicateur de pression doivent être situées dans la partie verte. Enfin, vérifiez que l’extincteur correspond au type de risque prévu. Pour connaître le type de feu auquel est destiné votre extincteur, retrouvez notre page : Quel extincteur pour quel type de feu ?
Pour vos alarmes incendies type 4, vérifiez les détecteurs de fumée, les déclencheurs manuels et la centrale incendie. Testez également l’alarme, et vérifiez la signalisation de vos alarmes. En effet, une alarme doit être signalée par des panneaux indicateur incendie pour pouvoir signaler le plus rapidement possible un incendie.
Lors de l’inspection de vos détecteurs de fumée, vérifiez l’âge du détecteur (un détecteur doit être remplacé tous les 5 ans), remplacez également la pile chaque année ou lorsque le détecteur émet des bips intermittents. Nettoyez l’intérieur du détecteur au moins tous les 6 mois. Nettoyez et aspirez la grille et les fentes pour empêcher la poussière de pénétrer à l’intérieur du détecteur. Pour nettoyer le détecteur, utilisez un chiffon. Ne pas utiliser de détergents, d’aérosols etc.
Les vérifications doivent être effectuées par une personne ou un organisme qualifié Robinet Incendie Armé (RIA) Alarme incendie type 4 Extincteur incendie Détecteur de fumée
Douches de sécurité et lave-oeil Il n’y a pas d’obligation légale, cependant un contrôle visuel et un test de fonctionnement annuel est fortement conseillé pour des questions de sécurité Pour les lave-yeux, assurez-vous qu’un rince oeil puisse rincer simultanément 2 yeux avec un débit de 15 litres minimum par minute.
Pour les douches de sécurité, vérifiez que les personnes puissent accéder à l’équipement en 10 secondes maximum en marchant. La distance doit être de 15 à 30 mètres en temps normal et moins de 8 mètres en zone dangereuse.
De plus, le matériel doit être signalé par panneaux pour faciliter l’accès en cas d’urgence. Retrouvez toute notre gamme de panneaux et pictogrammes lave-yeux et douches de sécurité pour signaler efficacement votre équipement.
L’employeur doit s’assurer du bon fonctionnement de l’équipement Douche dé sécurité Lave-yeux de sécurité
Rayonnages de stockage Même s’il est fortement conseillé d’un point de vue sécurité, il n’y a pas d’arrêté imposant le contrôle périodique des systèmes de stockage.
La norme NF EN 15635 stipule cependant qu’il est souhaitable de faire procéder à une vérification des systèmes de stockage par le fournisseur du rayonnage ou un organisme compétent.
Vérifiez la présence des goupilles de sécurité, la présence et l’état des systèmes de fixation des échelles au sol, ainsi que la présence et l’état des systèmes de protection des pieds et de la partie basse des montants. Effectuez enfin un contrôle visuel du boulonnage et des fixations. Les notices d’utilisation, de montage et du plan constructeur doivent être également accessibles. Employeur et organisme qualifié Rayonnage d'entrepôt
Dispositifs médicaux et défibrillateurs Les défibrillateurs automatisés externes (DAE) sont des dispositifs médicaux de classe IIB selon les règles de classification de l’annexe IX de la directive 93/42/CEE. Ils sont donc soumis à une obligation de maintenance.
L’inspection d’un défibrillateur varie selon son emplacement. En effet, un appareil placé dans une voiture subit des vibrations et devra donc être inspecté beaucoup plus souvent qu’un défibrillateur placé dans un bureau par exemple. Il est fortement recommandé d’effectuer un contrôle après chaque utilisation.
Effectuez un contrôle visuel du DAE pour vérifier la présence des consommables. Les électrodes ont une date de péremption. Si la date de péremption est dépassée, la colle qui recouvre les électrodes sera hors d’usage. Contrôlez également tous les voyants de l’appareil pour s’assurer que ceux-ci fonctionnent. Les voyants permettent de définir l’état général de l’appareil.
Vérifiez ensuite que le défibrillateur fonctionne. Remplacez la pile de sauvegarde si nécessaire, cette pile ne concerne que certains DAE, elle déclenche l’étincelle permettant à la pile lithium et à l’horodatage de fonctionner.
Mettre à jour le logiciel du DAE pour augmenter/préserver la durée de vie du défibrillateur.
L’entretien est à confier de préférence à l’installateur de l’appareil.
Le fabricant réalise l’inspection dans la plupart des cas.
A noter que les fabricants mettent à disposition un mode d’emploi avec une liste de recommandations à suivre pour effectuer les contrôles en toute sécurité.
Défibrillateur Automatique Externe (DAE)

Pour plus d’informations sur les inspections, veuillez consultez ce document PDF, ou rendez-vous sur le site de l’INRS.

Nos meilleures ventes

1 article(s)

Chez Seton, nous sommes toujours à la pointe de l’innovation, découvrez notre toute dernière nouveauté en matière d’inspection : le minuteur d’inspection. Grâce à son flash lumineux, visible à 5 mètres, il vous permet de vérifier en un coup d’oeil l’échéance avant la prochaine inspection.

Pour en savoir davantage sur ce produit, découvrez notre vidéo :

1 article(s)

Les pastilles de calendrier rondes année complète en polyester pour ne pas manquer vos dates d’inspection même dans les zones fréquemment manipulées et dans les environnements abrasifs. Le laminage en polyester assure une grande longévité du texte imprimé, et permet une utilisation en intérieur et en extérieur.

1 article(s)

Les étiquettes d’inspection repositionnables en tissu plastifié vous permettent de gérer la maintenance, l’entretien, la réception d’une marchandise ou d’identifier le statut d’un équipement. Elles possèdent plusieurs textes selon votre type de besoin, et sont lavables et repositionnables. Elles sont également résistantes aux huiles ainsi qu’à l’humidité.

1 article(s)

Les plaquettes d’inspection de marquage en plastique sont une solution facile et rapide pour marquer, identifier et dater vos produits tout en créant un code couleur. En plastique indéchirable, elles résistent aux environnements les plus hostiles notamment contre les intempéries ou dans les industries chimiques.

Comment effectuer une inspection ?

Pour effectuer vos inspections, Seton met à votre disposition de nombreux produits, retrouvez ci-dessous toute notre sélection :

Guides et conseils d'experts

Mieux comprendre pour bien choisir
Retrouvez en 1 clic l'ensemble de nos guides pratiques, aides au choix, FAQ ainsi que les dernières nouvelles législatives et HSE.