Journée mondiale de la sécurité au travail : -20€* à partir de 250€ HT avec le code SAFE17FR

Ethylotests, Tests détection drogues, Appareils de diagnostic

Les forces de l’ordre peuvent contrôler la présence d’un éthylotest conforme, non usagé, non périmé dans le véhicule. Même si ces dispositions ne sont pas sanctionnées, il est important de s’équiper d’un éthylotest pour ne jamais laisser le doute s’installer et être sûr de ne pas avoir trop bu pour conduire. Il en va de votre sécurité mais aussi celle des passagers du véhicule.
C’est pourquoi Seton vous propose une gamme d'éthylotests jetables ou électriques, ainsi que des tests de détection de drogue.
Rendez-vous en bas de page pour tout savoir sur l’éthylotest et les tests de détection de drogues.

11 article(s)

Filtrer Trier

Grille Liste

Filtrer :
Prix  
moins de 20€(4)
40€ - 50€(1)
70€ - 80€(1)
90€ - 100€(2)
plus de 100€(3)

Les éthylotests


Quel est le taux légal d’alcool autorisé au volant ?

L’alcoolémie représente le taux d’alcool présent dans le sang. Il est interdit de conduire en cas de concentration d’alcool dans l’air expiré égale ou supérieure à 0.25 milligrammes par litre, soit 0.5 gramme d’alcool par litre de sang.

Pour les jeunes automobilistes, ce seuil descend à 0.2g/l ce qui équivaut à moins d’un verre, soit une tolérance 0. Cette limitation tient en fait compte de l’ingestion d’aliments ou de médicaments pouvant contenir des traces d’alcool.

L’éthylotest, à quoi ça sert ?

Un éthylotest permet le dépistage du taux d’alcoolémie. C’est un moyen simple et efficace pour savoir si l’on a dépassé la limite légale autorisée avant de prendre la route. L’éthylotest donne un indice de présence d’alcool dans l’air expiré.
Ne pas conduire sous l’emprise de l’alcool permet de sauver des vies, il est donc indispensable de se tester en cas de doute et de ne pas prendre le volant si le test se révèle positif.

Quel éthylotest choisir ?

L’éthylotest peut être électronique ou chimique.
Il est important de vérifier la date de validité et le respect des normes applicables NF.
- L’éthylotest chimique (plus communément appelé “ballon”) est plus répandu, notamment pour son faible coût. Il est cependant à usage unique.
- L’éthylotest électronique est lui réutilisable. Il se présente sous la forme d’un boîter. Pour disposer de mesures fiables, les éthylotests électroniques doivent être révisés une fois par an ou toute les 300 à 500 mesures.

Comment fonctionne un éthylotest ?

L’éthylotest chimique : Il faut effectuer le test environ 1h après la dernière consommation d’alcool, car c’est à ce moment là que le pic d’alcoolémie intervient (30 minutes si on est à jeun).
Généralement, il vous suffit de souffler dans l’embout pour gonfler le ballon en une expiration, insérez le tube dans l’orifice et pressez le ballon pour vider l’air. Si les cristaux changent de couleur et dépassent la limite, le taux d’alcoolémie autorisé est dépassé, vous ne pouvez donc pas prendre le volant.
Il existe plusieurs modèles d’éthylotests, vous devez donc suivre la notice fournie avec l’alcootest en question.
L’éthylotest électronique : La personne doit souffler en une seule fois jusqu’à l’arrêt du signal (qui peut être sonore ou visuel). Il faut ensuite utiliser un capteur électrochimique afin de mesurer le taux d’alcool dans le sang.
La concentration d’alcool dans le sang est ensuite indiquée par mg/l.

Quelle est la réglementation relative aux éthylotests ?

Depuis le décret n°2013-180 modifiant l’article R.233-1, il est indiqué que “Tout automobiliste est tenu de posséder un éthylotest à bord de son véhicule. Tout en maintenant cette obligation, le décret supprime la sanction qui devait s'appliquer, à compter du 1er mars 2013, en cas de défaut de possession de l'éthylotest.“

Les idées reçues…

Boire une bière est moins risqué que de boire un verre de whisky

FAUX : 25cl de bière contient la même quantité d’alcool qu’un verre de whisky (3cl). Donc attention aux doses lorsque vous servez vos verres, ils sont souvent plus dosés que dans les bars !

Les hommes supportent mieux l’alcool que les femmes

VRAI : Pour une même quantité d’alcool consommée, le taux d’alcoolémie sera plus élevé chez une femme. Cela s’explique par :
- La corpulence, plus importante chez l’homme
- L’alcool est éliminé plus lentement chez la femme
- Il y a une majorité de graisses par rapport à l’eau dans le corps d’une femme, donc l’alcool est moins dilué

Boire un café ou faire du sport réduit le taux d’alcoolémie

FAUX : Seul le temps permet d’éliminer l’alcool que vous avez consommé.
Sachez qu’une femme élimine entre 0.085g/L et 0.1g/L d’alcool par heure, contrairement à l’homme qui élimine entre 0.1g/L et 0.15g/L sur la même durée.

Les tests de dépistage de drogue


Dans quelles situations effectuer un test de dépistage de drogue ?

La consommation de drogue laisse des traces dans l’organisme. Les test de dépistage permettent de retrouver ces traces par le biais d’un prélèvement de sang, d’urine, de salive et même de cheveux.

Il existe deux principales circonstances, le dépistage routier et le dépistage en entreprise.
Dans d’autres circonstances, le dépistage de drogue peut être effectué dans le cadre de la récupération du permis de conduire ou encore d’un accident de la route.

Comment dépiste-t-on les drogues ?

Les forces de l’ordre peuvent soumettre le conducteur à un dépistage salivaire ou à un dépistage urinaire. Le dépistage salivaire peut être effectué rapidement et directement par la gendarmerie et la police, notamment lors d’un contrôle au volant. Tandis que le test urinaire requiert la présence d’un médecin et nécessite d’être dans un lieu approprié. C’est pourquoi le test salivaire est le plus utilisé.

Si le résultat est négatif, le conducteur peut repartir s’il n’a pas commis de faute.
Si le résultat est positif, les autorités peuvent retirer le permis de conduire jusqu’à trois jours.

Quelles sont les drogues dépistables ?

Les test de détection de drogue que nous vous proposons détectent principalement les amphétamines, cocaïne, opiacées, THC et méthamphétamines.
Les tests effectués en laboratoires d’analyses qualifiés permettent de mesurer la quantité exacte de drogue dans l’échantillon testé.

Afin de vous proposer le meilleur service possible, Seton utilise des cookies. Fermer