Nous contacter

Devis rapide

Mon Panier (0)

Stationnement et parking : aménagement pour personnes handicapées

Besoin d'aide ? Besoin d'aide ? Combien de places handicapé doit avoir un parking ? Lorsque vous avez un parking public ou qui est rattaché à un Établissement Recevant du Public (ERP), il est obligatoire d’adapter son parking à l'accueil des personnes handicapées. Outre l’obligation légale, il est essentiel de penser à l’accueil des personnes handicapées et leur confort à se déplacer en toute autonomie. La mise aux normes concerne plusieurs points, notamment le nombre de places à réserver aux personnes à mobilité réduite (PMR), mais aussi la dimension de celles-ci. Seton vous accompagne dans les aménagements et installations à mettre en place pour être en conformité avec la loi, avec tout le nécessaire pour réaliser votre signalisation verticale et horizontale pour une place de parking réservée aux personnes handicapées.

39 article(s)

Filtrer Trier

Grille Liste

Filtrer :
Largeur  
1 m(1)
148mm(1)
150mm(1)
25 cm(1)
300mm(4)
350mm(1)
400mm(4)
450mm(2)
50 cm(1)
500mm(12)
520mm(6)
600mm(1)
750mm(1)
Matériau  
Aluminium laqué(14)
Aluminium(9)
PVC(7)
Aluminium anodisé(3)
Plastique(3)
Polypropylène(2)
Acier galvanisé(1)
Vinyle(1)
Fixation  
Sur poteau(13)
Murale ou sur poteau(7)
Sur poteau ou sur platine(5)
Par vis ou adhésif double face(3)
Adhésif(2)
Sur platines(2)
Sur platine(1)
par ancrage ou par fourreau(1)
A visser ou adhésif double face(1)
Par vis(1)

FAQ - Accessibilité des personnes handicapées sur le parking

Combien de places de parking faut-il réserver aux personnes handicapées ?

dimension place de parking handicapé

L’accessibilité des personnes en situation de handicap passe par l’aménagement de vos parkings. Il est du devoir de chacun de prévoir l’accueil des personnes à mobilité réduite au sein de ses locaux et d’en faciliter l’accès. La loi Accessibilité de 2015 indique que tout parc de stationnement destiné au public, qu’il soit en intérieur ou en extérieur, doit comporter au minimum 2% du nombre total de places pour les personnes avec un handicap.

Pour rappel, le cheminement rejoignant la place de parking à l’entrée ne doit pas comporter de ressaut de plus de 2 cm et sa pente ne doit pas excéder 2%.

Les places destinées aux personnes handicapées doivent représenter au minimum 2% du nombre total de places prévues pour le public. Par exemple, un parking de 50 places ou moins possédera au moins une place adaptée pour les personnes handicapées. Ces places adaptées doivent être localisées à proximité de l’entrée ou de l’accueil. Un cheminement accessible doit relier ces lieux et les places de parking.

Comment réaliser une place de parking handicapé ?

Pour réaliser une place de parking handicapé, vous devez respecter plusieurs éléments :
La dimension de la place : la largeur minimale des places adaptées doit être de 3,30 m. Les dimensions couramment retenues pour une place de stationnement ordinaire sont de 2,50 m x 5 m. Elles permettent d’accueillir la grande majorité des véhicules. La place adaptée doit offrir une surlargeur de 0,80 m pour circuler plus facilement. Ce qui correspond à une largeur totale de : 2,50 m + 0,80 m = 3,30 m. Elle ne doit pas empiéter sur une circulation piétonne ou automobile.

La signalisation verticale : celle-ci doit être marquée par la présence d’un panneau. Ainsi, la personne pourra localiser de loin la place qui lui est réservée sur le parking.
La signalisation horizontale : elle correspond au marquage au sol sur la place de parking.

Vous retrouverez toutes les recommandations de la loi sur notre site afin de rendre plus accessible votre bâtiment.

Afin de vous proposer le meilleur service possible, Seton utilise des cookies. Fermer