Nous contacter

Devis rapide

Mon Panier (0)

Premiers secours

Besoin d'aide ? Besoin d'aide ? Que savoir sur les premiers secours ? Dans vos locaux, il est très important d’avoir le nécessaire pour venir en aide à une personne dans le besoin afin d’intervenir le plus rapidement possible pour la personne touchée. Du petit bobo à un événement plus grave, nous avons tout pour vous aider dans un grand nombre de cas d’urgences. Dans chaque entreprise, il y a des sauveteurs secouristes du travail (SST) qui sont autorisés à prodiguer les premiers secours en cas de besoin.
Légalement, chaque citoyen a obligation d’intervenir et de porter secours à une personne dans le besoin. Dans le cas contraire, il est possible d’être accusé de non-assistance à personne en danger, qui est un délit depuis 1945 et son instauration par le régime de Vichy. Même sans être formé, pensez à prévenir les secours et assurer au maximum la protection de la victime.

Tous les équipements premiers secours

Trousse de secours

Afin de pouvoir venir en aide le plus rapidement possible à une personne dans le besoin, chaque lieu doit obligatoirement être équipé d’une trousse de secours. Elles renferment tout ce qu’il faut pour parer aux moindres blessures pouvant être subies par une personne. Pour rappel, voici entre autres ce qui est forcément utile pour une trousse de secours :

  • Des ciseaux à bouts ronds
  • De l’alcool à 70°
  • Des pansements auto-adhésifs
  • Des compresses stériles
  • Des pansements de compression
  • Des gants à usage unique
  • Des sachets plastiques
  • Des sucres en morceaux
  • Une couverture de survie
  • Du sérum physiologique
  • Du gel hydroalcoolique
  • De l’antiseptique

Bien entendu, cette liste est non exhaustive et il est possible que la trousse de secours contienne d’autres objets selon les besoins, par exemple dans les trousses de secours par métiers. Faites bien attention de placer la trousse à un endroit facilement accessible. Il vous est même possible de la stocker contre le mur à l’aide de la station trousse de secours avec support. Bien entendu, le matériel ne doit pas être périmé et ne doit présenter aucun risque, pour le soigneur ou pour le blessé.

Défibrillateur

En utilisant un défibrillateur, vous pouvez sauver la vie d’une personne. Chaque minute qui passe réduit de 10% les chances de survie de la victime. Alors il est important de former et de sensibiliser vos salariés aux gestes de premiers secours, d’autant que l’utilisation d’un défibrillateur automatique externe (DAE) est très simple et que tout est expliqué.
7 fois sur 10, l’arrêt cardiaque survient devant témoin, par contre seuls 20% des personnes savent faire les gestes de premiers secours, qui pourraient sauver la vie d'environ 4 personnes sur 5.

Sachez également qu’en administrant un choc à l’aide d’un DAE dans les 3 premières minutes suivant un arrêt cardiaque, vous portez potentiellement les chances de survie de la victime à 75%, ce qui est loin d’être négligeable !

Premiers soins

Le matériel de premiers soins convient plus pour ce qui est des petites blessures qui paraissent bénignes mais qu’il faut absolument soigner pour éviter toute complication. En prévoyant toujours des pansements, nécessaires pour soigner ces petits bobos, éraflures ou autres, vous devez avoir le nécessaire pour désinfecter puis protéger la lésion ou inflammation, voire même la compresser en cas de saignement. Nous avons également du matériel de soin des brûlures.

Lave yeux et douche de sécurité

Dans les milieux chimiques, il est possible que parfois, certains produits soient projetés vers l’utilisateur, et malgré les lunettes de protection ou vêtements de protection qui sont obligatoires, il est impératif de bien se rincer après une projection. En vous protégeant, vous limitez les risques de blessures et de séquelles dues à cette projection, alors n’oubliez pas ce passage obligatoire.

En optant pour un lave yeux, vous minimisez le risque d’aggravation de la blessure ou de la brûlure causée par le produit au niveau de l’œil. Veillez à toujours avoir une recharge en prévoyant des flacons rince yeux. Il en va de même pour la douche de sécurité, que vous pouvez utiliser sur tout le corps lorsqu’il n’y a pas de douche fixe à disposition. Ces produits sont très utiles sur des chantiers par exemple, mais aussi dans certains laboratoires et certaines industries.

Tout pour les mains

Comme nous le savons, les mains peuvent être porteurs de bactéries, qui plus est transmissibles lorsque vous vous saluez par exemple. C’est pourquoi il est primordial de toujours garder ses mains propres, en les lavant ou en les désinfectant. Ce faisant, vous contribuez à votre propre hygiène tout en limitant la propagation de virus.
Dans les hôpitaux par exemple, il est indispensable de disposer à beaucoup d’endroits des gels hydroalcooliques pour être immunisés contre ces bactéries, car les environnements médicalisés peuvent véhiculer de nombreuses maladies.

Matériel médical

Le matériel médical permet de vous équiper au mieux en cas de besoin. De nombreux produits sont disponibles dans cette gamme. Du transport de personnes (brancards ou chaises portoir) au matériel de soin en passant par les collecteurs de déchets médicaux et appareils de mesure. Consultez notre gamme pour trouver le produit qu’il vous faut.

Formation secouriste

Afin de préparer correctement vos équipes à intervenir sur une personne ayant besoin des premiers secours, nous avons également des défibrillateurs de formation et du matériel de formation. Pensez à vous en équiper afin de rendre la formation aussi réaliste qu’efficace. Les personnes formées seront ainsi en mesure d’intervenir dans la vie réelle, avec un vrai défibrillateur s’ils venaient à croiser une victime dans le besoin d’être réanimée.
Les mannequins de formations à la réanimation permettent aux personnes de s’entraîner à faire un massage cardiaque et même du bouche à bouche. Les mannequins reproduisent parfaitement une personne et l’adaptation est donc facilitée.

En formant certains salariés volontaires au secourisme, vous en faites des personnes habilitées à réagir immédiatement en cas de besoin. Ces personnes sont appelées sauveteurs secouristes du travail (SST).

Questions à propos des premiers secours

Quels sont les gestes de premiers secours ?

Les gestes de premiers secours à prodiguer varient selon l’état de la victime, voici plusieurs cas de figure à connaître pour réagir au mieux à chaque malaise. Il vous incombe de vérifier l’état de conscience de la victime en serrant sa main par exemple et en lui parlant pour savoir si elle vous répond. Mais aussi sa respiration avant de faire quoi que ce soit, pour cela, libérez les voies respiratoires de la victime en penchant la tête vers l’arrière et en ouvrant sa bouche, si la cage thoracique bouge, alors la victime respire. Faites également en sorte de sentir son souffle.

Malaise : la victime respire et est consciente

La victime vient de faire un malaise, après vérification, elle est consciente et respire, mais son état est encore sensible et ne retrouve pas immédiatement tous ses esprits. Allongez la victime et mettez ses jambes en hauteur, cela permet au sang de bien circuler vers le coeur, si elle prend une autre position spontanément, laissez-la faire. Restez également à proximité de la victime afin de la rassurer et de pouvoir intervenir en cas d’évolution de la situation. Vous pouvez également lui donner du sucre pour lui redonner de l’énergie si elle en demande

Malaise : la victime respire mais est inconsciente

Position Latérale de Sécurité

Lorsque vous tentez d’interagir avec la victime, en prenant sa main ou en lui parlant, elle ne semble pas réagir. Après avoir contrôlé sa respiration, vous vous rendez compte que la personne respire : après avoir libéré ses voies respiratoires, mettez la victime en Position Latérale de Sécurité (PLS) et appelez les secours (le 15 ou le 18) en leur expliquant que la victime a perdu connaissance et que vous avez fait les gestes de premiers secours, afin de leur donner un état des lieux. Restez auprès de la personne en attendant l’arrivée des secours en contrôlant sa respiration.
Précaution utile : lorsqu’il s’agit d’une femme enceinte ou d’une personne en surpoids, privilégiez autant que possible de coucher la personne sur le côté gauche afin d’éviter une compression de la veine cave.

Malaise : la victime ne respire pas et est inconsciente

Massage cardiaque

Dans cette situation, la victime est au sol, inconsciente et ne respire plus. Dans ce cas, prévenez au plus vite les secours et commencez immédiatement les gestes de réanimation : mettez-vous à genoux à côté de la victime, libérez ses voies aériennes et commencez le massage cardiaque : 15 compressions thoraciques, puis 2 insufflations par bouche à bouche. Continuez tant que les secours ne sont pas sur place et tant que la personne n’a pas repris sa respiration. S’il y en a un à proximité, utilisez un défibrillateur automatique externe, tout citoyen peut l’utiliser depuis 2007. Les indications sont données par l’appareil et sont très simples à exécuter, gardez votre calme et laissez-vous guider par le défibrillateur.

Etouffement : les voies respiratoires de la victime sont partiellement bloquées

Etouffement

Vous reconnaissez un étouffement lorsqu’une personne porte subitement ses mains au niveau de son cou et qu’elle est visiblement gênée. Lorsque les voies respiratoires de la victime sont partiellement bloquées, vous devez seulement l’encourager à tousser afin d’expulser le corps étranger. Il ne faut surtout pas taper dans le dos de la victime dans ce cas de figure, cela risquerait de bloquer totalement les voies respiratoires. Vous savez reconnaître une obstruction partielle si la victime peut encore parler ou réagir. Dans le cas contraire, c’est une obstruction totale.

Etouffement : les voies respiratoires de la victime sont totalement bloquées

L’obstruction totale des voies respiratoires se reconnait si la victime ne peut plus parler, ni même émettre le moindre son. Dans ce cas de figure, il est par contre nécessaire de taper dans le dos de la victime avec la paume de votre main, entre les deux omoplates. Si c’est insuffisant, il faut appliquer la méthode de Heimlich : placez-vous derrière la victime, exercez une pression soudaine sur son thorax pour expulser le corps étranger.

Saignement : la victime saigne abondament

Si la victime saigne abondament, essayez d’éviter de compresser vous-même la blessure, demandez plutôt à la victime de s’en occuper elle-même. Si vraiment c’est impossible, protégez au maximum vos mains avec des gants ou du linge par exemple pour comprimer la blessure. Appelez les secours si vous êtes seul ou demandez à quelqu’un de le faire, puis continuez la compression avec vos mains pour atténuer le saignement en attendant l’arrivée des secours. Pensez à bien vous laver les mains à la fin de cette opération pour éviter toute transmission de virus ou bactérie.

Malaise cardiaque : la victime a des difficultés à respirer

Lorsque vous êtes en présence d’une personne se plaignant de difficultés à respirer et d’une douleur dans la poitrine, il est indispensable de lui poser des questions malgré son état. Voici les questions que vous devez impérativement poser à la victime :

  • Depuis combien de temps dure ce malaise ?
  • Est-ce votre premier malaise cardiaque ?
  • Suivez-vous un traitement ?
  • Avez-vous récemment subi une hospitalisation ?

Au préalable, vous devez mettre la victime en position allongée ou semi-assise (les jambes tendues). Si la victime prend une autre position spontanément, laissez-là faire, et continuez de surveiller son état en permanence.

Comment se former aux premiers secours ?

Les formations aux premiers secours peuvent être dispensées par des organismes spécialisés qui délivrent le PSC1 (Prévention et Secours Civiques de niveau 1) ce qui vous permet d’être au fait concernant les gestes de premiers secours. Les sapeurs pompiers de France, la Croix Rouge française et la Fédération Nationale de Protection Civile militent pour former plus de personnes aux premiers secours et ainsi sauver des vies.

Pourquoi se former aux premiers secours ?

En vous formant aux premiers secours, vous devenez susceptible de sauver des vies n’importe où et n’importe quand. Lorsque vous voyez une situation, vous pouvez bien entendu intervenir dès que possible, mais vous aurez ensuite la sérénité et les connaissances nécessaires pour prodiguer les bons gestes. On considère aujourd’hui que 93% des personnes voudraient être formées aux premiers secours, mais que paradoxalement seules 7% d’entre elles sont formées. Avec du bon matériel de formation aux premiers secours, vous serez capables d’intervenir.

Afin de vous proposer le meilleur service possible, Seton utilise des cookies. Fermer