Nous contacter

Devis rapide

Mon Panier (0)

Matériel et signalétique pour chantier

Besoin d'aide ? Besoin d'aide ? Quelle signalisation utiliser pour mon chantier ? Des cônes de chantier à la signalisation lumineuse, il existe toute une gamme de produits destinés au balisage d’un chantier. Qu’il s’agisse des employés du bâtiment, des autres piétons ou des automobilistes, la sécurité des usagers est primordiale dans les zones de chantier. En effet, ce genre d’équipements est indispensable, et il est impératif de se doter d’un équipement de chantier adapté à la configuration et à la nature de votre site. Nous avons donc réuni tout ce qui est nécessaire à la réalisation d’une signalisation de chantier efficace. Signalétique en et hors agglomération, signalisation mobile et temporaire, pour vos véhicules ou pour un marquage au sol… Quels que soient vos besoins, vous pourrez trouver dans nos différentes catégories tous les équipements nécessaires à la sécurisation de chantier.

Résultats 1-92 à 229

Filtrer Trier

Grille Liste

  1. 1
  2. 2
  3. 3

Guide d’achat – Toute la signalétique qu’il vous faut

Durant les travaux il est important de mettre en place une bonne signalisation de chantier. La zone de chantier peut représenter une gêne pour la circulation des usagers et un danger potentiel pour les ouvriers y travaillant. Seton vous propose une gamme complète de matériel de chantier professionnel visant à avertir et à guider les usagers afin d'assurer la sécurité de tous.

Mon type de chantier …

La signalisation d’un chantier est primordiale pour assurer la sécurité des usagers que ce soit les piétons, les automobilistes ainsi que les ouvriers. Néanmoins, la signalisation temporaire de chantier est soumise à de nombreuses normes et réglementations qui dépendent du lieu où se situe le chantier. Il faut dans un premier temps, pour tout type de chantier, un panneau de permis de construire est obligatoire lors de la réalisation de chantier.

Il faut faire la distinction entre :

Chantier sur terrain privé

Lorsque le chantier se trouve sur un terrain privé, il n’y a aucune réglementation spécifique. Néanmoins, le chantier reste sous la responsabilité de l'intervenant que ce soit une entreprise professionnelle, un artisan ou même un propriétaire. Sa responsabilité sera engagée en cas de soucis. Pour éviter cela, l’intervenant en question doit prendre les précautions nécessaires. Ainsi il sécurisera les individus présents sur les lieux. Il suffit parfois d’une signalisation claire, d’un balisage chantier efficace pour éviter les accidents les plus graves. Délimiter une zone de travaux à l’intérieur ou à l’extérieur peut se faire par des poteaux de chantier.

Chantier sur voie publique

Un chantier qui empiète sur la voie publique est soumis une réglementation stricte :

  • Relative aux accès
  • Relative aux protections des personnes
  • Relative à la signalisation routière.

Un arrêté de circulation est obligatoire pour pouvoir mettre en place une signalisation temporaire de chantier qui modifie la signalisation permanente déjà existante. Cet arrêté doit être apposé en début et en fin de chantier. La demande se fait auprès des autorités et services gestionnaires responsables de la voirie :

  • Délivré par la Préfecture pour les routes nationales.
  • Délivré par le Conseil Général pour les routes départementales.
  • Délivré par le Maire pour les voies communales.

Lorsqu’un chantier modifie temporairement la circulation des véhicules ou des personnes sur la voie publique, une signalisation claire doit permettre :

  • D’avertir les usagers du changement temporaire de la configuration des lieux : on parle de signalisation d’approche.
  • De déterminer le nouveau circuit à suivre
  • De guider et sécuriser les usagers

Les barrières de chantier permettent de protéger le personnel, de séparer les piétons et les voitures, guider les usagers et les informer d’un danger potentiel.

FAQ – Des questions sur votre signalisation de chantier ?

Que dit la loi sur la signalisation de chantier ?

La mise en place d'une signalisation de chantier est régie et encadrée par le Code de la Route, le Code du Travail et une instruction interministérielle stipulant que "Les chantiers routiers quelle que soit leur ampleur doivent faire l’objet d’une signalisation temporaire." Livre I, 8ème partie. C'est pourquoi Seton met à votre disposition le matériel de chantier nécessaire.

Qu’est ce qu’une signalisation temporaire de chantier efficace ?

Chaque situation étant unique, elle demande une signalétique chantier particulière. Mais dans tous les cas, la signalisation d’un chantier doit remplir trois objectifs : avertir, guider et prescrire. Pour qu’une signalisation soit efficace dans la sécurisation de chantier, elle doit avant tout être adaptée, cohérente, claire et lisible.

ADAPTÉ :

Un chantier ne doit pas seulement être visible mais doit également être compréhensible pour tous et en toutes circonstances. Ainsi, il est important de choisir un équipement de chantier adapté à l’environnement dans laquelle on souhaite l’inclure. Elle dépendra donc :

  • Du type de voirie : unique, double sens, communale, départementale, nationale…
  • Du trafic : véhicules, deux-roues, poids lourds, piétons…
  • De la configuration de la voie : largeur, obstacles, visibilité…

COHÉRENTE :

Pour ne pas contredire le marquage au sol permanent (blanc), il est impératif de retracer la signalisation horizontale en jaune. Pour cela, on peut utiliser la peinture temporaire pour chantier. Pareil pour la signalisation verticale, si elle n’est pas cohérente avec les modifications du chantier, les panneaux permanents doivent être masqués. La signalisation temporaire doit être régulièrement mise à jour selon l’avancement du chantier pour qu’elle reste cohérente.

CLAIRE ET LISIBLE :

Une signalisation efficace c’est une signalisation implantée au bon endroit, à la bonne hauteur et sans entrave visuelle. Propre, en bon état et conforme aux normes en vigueur, les consignes de sécurité ne doivent pas noyer les usagers d’indications : pas plus de 2 panneaux de chantier au même endroit. Les couleurs rouges et blanches sont particulièrement utilisées dans la signalétique des travaux pour une meilleure visibilité. Ainsi, les rubans de chantier permettent de délimiter visuellement les zones de travaux et d’interdire l’accès à certaines zones.

Quelles sont les différents types de signalisation de chantier ?

La signalisation d’un chantier est très ordonnée et se distingue en 3 grandes familles :

La signalisation d’approche

La signalisation d’approche permet d’avertir les piétons ainsi que les automobilistes qu’ils arrivent sur une zone de chantier. L’emplacement des panneaux travaux est également réglementé :

  • 300m avant le chantier : panneau indiquant une zone de travaux : signalisation de travaux
  • 200m avant le chantier : panneau indiquant une modification de voirie. Panneau additionnel : interdiction de doubler, risque de gravillons...
  • 100m avant le chantier : panneau indiquant la limitation de vitesse à respecter. Panneau additionnel : interdiction de stationner

Cette catégorie se distingue en 2 parties :

Signalisation de danger temporaire pour chantier
  • La signalisation de danger composée de panneaux triangulaires. Les cônes de chantier, dans ces situations, permettent de délimiter visuellement la zone de danger et ainsi d’éviter les accidents.
  • La signalisation de prescription a pour objectif de signaler les dangers liés aux travaux. Ainsi ces panneaux de chantier permettent d’interdir certaines actions (interdiction de dépasser, sens interdit, interdiction de stationner…) et de réglementation la limitation de vitesse. Tous ces panneaux de prescription nécessitent un arrêté de circulation.

La signalisation de position

Signalisation de position pour chantier

La signalisation de position permet d’indiquer la nouvelle trajectoire généralement balisée par des cônes de signalisation, des barrières de chantier, des plots de chantiers, des séparateurs de voies... En effet, le balisage chantier est primordial pour séparer la voie de circulation et le chemin à emprunter. Lorsque le chantier empiète sur le trottoir et que la largeur laissée libre aux piétons n’est pas d’au moins 1,40m il faudra indiquer aux piétons qu’ils doivent emprunter le trottoir d’en face.

La signalisation de fin de prescriptions

Signalisation de fin de prescription

La signalisation de fin de prescriptions permet d’avertir les usagers que la zone de travaux est terminée. Pour les automobilistes il faudra implanter un panneau “Fin de chantier” ou “Fin de travaux” à la fin de la zone. 50m après ce panneau, il faudra implanter un panneau qui met fin à toutes les précédentes interdictions.

La signalisation de nuit permet aux usagers d’être vigilant même quand le chantier n’est pas en activité. Les panneaux de signalisation temporaire seront donc rétroréfléchissants de classe 2 ou lumineux (triflash). Les engins de chantier également devront être équipés de feux de position supplémentaires.

Quelle signalisation pour un chantier fixe?

Les chantiers fixes ne bougent pas, la zone de travaux reste la même tout au long du chantier.

Situation n°1 : Une distance de 6m minimum sur la voie encombrée permet de maintenir la circulation sur cette même voie.

Signalisation pour chantier fixe
info
info
info
info
info
info
info

Situation n°2 : On utilise un système d’alternat lorsque les travaux empiètent sur la voirie et limitent la circulation des automobilistes à une seule voie pour 2 sens de circulation, d’où la circulation alternée. Cette méthode est particulièrement réglementée et dépend de plusieurs choses:

Longueur max du chantier (m) Trafic de pointe max (véh/h)
Panneaux indiquant la voie prioritaire 50 100
Feux tricolores autonomes 500 800
Un ouvrier de chaque côté 1200 1000

Quelle signalisation pour un chantier mobile ?

Les chantiers mobiles regroupent les chantiers ayant un avancement continu. La signalisation de position est suffisante pour les chantiers mobiles. Pour assurer cette signalisation, des engins de chantiers équipés sont nécessaires. Ces véhicules protègent le personnel grâce à la signalisation lumineuse qui permet une meilleure visibilité. Dans certains cas, comme dans les virages par exemple, la signalisation d’approche est complémentaire.

Equipez vos véhicules à l'aide de bandes de marquage réfléchissantes et/ou photoluminescentes, de Catadioptres rétro-réfléchissants pour véhicules pour une visibilité de loin.
Les gyrophares vous permettent d'indiquer clairement que des travaux sont en cours. Leur lumière intermittente renforce la vigilance des usagers de la route. La signalisation lumineuse pour véhicule de chantier permet, selon la classe 1 ou 2, d’être visible à 150 ou 250 mètres.

Afin de vous proposer le meilleur service possible, Seton utilise des cookies. Fermer