*/

Nous contacter

Devis rapide

Mon Panier (0)
Prévention des risques électriques |

Prévention des risques électriques

Les risques électriques sont inhérents à de nombreuses activités professionnelles et peuvent avoir de graves en cas de contact : brûlures internes, troubles cardiaques, décès.

Les accidents du travail d’origine électrique sont depuis quelques années en baisse grâce aux normes et à la réglementation en vigueur, et notamment grâce au respect du décret n° 88-1056 du 14 novembre 1988 modifié. Toutefois, lorsqu’ils se produisent, ils sont 15 fois plus mortels que les autres types d’accidents du travail, d’où l’importance de s’en protéger.

Pour bien se protéger, il faut aussi être bien informé : vous trouverez ici toutes les informations à connaître afin de bien vous équiper.

Quels sont les risques liés à l’électricité ?

La plupart des accidents d’origine électrique ont lieu lors d’interventions sur des équipements à basse tension, comme une prise de courant par exemple. Ils peuvent également se produire lors de l’utilisation de machines portatives, d’intervention près de lignes à haute tension ou de toute opération impliquant l’utilisation du courant électrique.
Un salarié qui intervient sur un poste électrique s’expose à différents risques, liés à la nature du travail ou à des facteurs extérieurs :

  • Le contact, qu’il soit direct ou indirect : le corps humain étant composé à 60% d’eau, il est particulièrement conducteur et est donc très sensible au courant électrique.
  • Le mauvais état des isolants ou l’utilisation de produits non-conformes
  • La modification des installations électriques par des personnes non compétentes
  • Le non-respect des distances de sécurité par rapport aux ouvrages électriques
  • L’utilisation des installations pour un usage non adapté
  • Les interventions sur des installations non consignées

Si le courant électrique traverse l’organisme, il peut endommager les organes et provoquer des brûlures ou troubles cardiaques : c’est ce que l’on appelle une électrisation. La victime peut alors ressentir plusieurs symptômes : engourdissement, perte de connaissance, maux de tête, troubles respiratoires ou encore troubles cardiaques. L’électrisation peut laisser de graves séquelles neurologiques, cardio-vasculaires ou sensorielles. Lorsque le courant électrique traverse le corps humain et provoque un décès, on parle d’électrocution.

Que faire en cas d’électrisation ?

Affiche de conseils pour les soins aux électrisés

Les premières minutes après l’accident sont déterminantes pour la victime car elles vont définir ses chances de survie. Il faut donc agir très vite en respectant 3 étapes :

  • Protéger : mettre hors tension sans toucher le corps de la victime pour éviter le sur-accident.
  • Alerter : contacter le sauveteur secouriste du travail (SST) puis le SAMU (15) ou les pompiers (18).
  • Secourir : rester près de la victime jusqu’à l’arrivée des sauveteurs et effectuer les gestes de premiers secours

Pour agir rapidement et protéger le personnel, mettez à disposition les consignes de sécurité grâce à notre affiche obligatoire à compléter - soins aux électrisés.
Outre les dommages qui peuvent être causés à la personne, un mauvais usage d’équipements électriques peut aussi entraîner des incendies ou des explosions. L’électricité est en effet responsable de 30% des incendies. Citons comme causes fréquentes la surcharge électrique, le court-circuit, un isolement défectueux ou encore la foudre.
Consultez notre page dédiée au choix d’un extincteur afin de bien vous équiper.

Comment se protéger pendant une intervention sur des équipements électriques ?

Afin d’éviter au maximum tout accident électrique lors d’une intervention, l’employeur est tenu d’analyser précisément les risques présents. Il doit ensuite prendre toutes les mesures nécessaires pour limiter tout danger lors des interventions, mais aussi fournir aux intervenants le matériel et les équipements adéquats.

Logo marquage CE

Les équipements pour travaux électriques doivent disposer du marquage CE pour prouver qu’ils sont bien conformes aux exigences européennes en terme de conception.

symbole double triangle electricité

Les équipements pour travaux électriques doivent également disposer d’un marquage normatif, tel que le symbole IEC 60417-5216. Il certifie que l’équipement de protection est adapté aux travaux sous tension.

Il est également indispensable de s’assurer que les outils utilisés sont bien isolés et adaptés aux travaux sous tension. Pour cela, ils doivent répondre à la norme EN 60900, c’est-à-dire protéger l’individu de la source électrique jusqu’à 1000V.

Equipements de protection individuelle

En cas de travaux de maintenance sur des appareils électriques, le port d’EPI (équipements de protection individuelle) est obligatoire pour se protéger face aux risques d’électrisation, d’électrocution et de brûlures. Ce type d’accident est peu fréquent, mais peut avoir de graves conséquences.
Il est donc important de choisir des EPI spécifiquement prévus pour les travaux électriques. Ceux-ci sont non-conducteurs et garantissent la sécurité face aux risques électriques.

Casque de protection avec écran facial

Casque de protection E-Man® Ajouter au panier
Casque de protection E-Man®

Le port d’un casque de protection avec écran facial est obligatoire en cas de travaux électriques. Il protège l’électricien contre l’arc électrique de court-circuit et doit respecter plusieurs normes européennes telles que :

  • EN 50365 : casque isolant qui protège jusqu’à 1 000 volts
  • EN 166 : l’écran facial protège contre les particules métalliques et les rayons UV
  • EN 170 : filtre les rayons ultraviolets (UV)

La durée de vie d’un casque avec écran facial dépend des conditions de stockage. Il est important de contrôler régulièrement votre équipement et de le changer en cas de rayures, chocs ou de casse.

Chaussures ou bottes isolantes

Bottes isolantes Ajouter au panier
Bottes isolantes

Les chaussures ou bottes isolantes doivent respecter la norme EN 50321 pour empêcher l’électricité de passer à travers le corps humain.
La semelle des chaussures de sécurité pour électriciens permet d’isoler la personne du sol et ainsi la protéger face aux risques électriques.
Lors d’une intervention électrique, l’employé doit également ôter l’ensemble des objets conducteurs (montre, bijoux…) qu’il porte sur lui pour limiter les risques.

Gants isolants

Gants isolants en latex Ajouter au panier
Gants isolants en latex

Les gants isolants apportent une protection contre les chocs électriques lors de travaux sous tension. Ils doivent respecter la norme européenne CEI 60903 qui impose d’indiquer le niveau d’isolation contre la transmission électrique.
Les gants en latex diélectriques ne disposent pas de protection mécanique supplémentaire. Pour cela il est nécessaire de porter des sur-gants pour protection électrique

Electricien avec casque de protection et gants isolants

Comment bien choisir ses gants isolants ?

Il est important de bien choisir ses gants isolants en fonction de la tension maximale :

Classe Tension alternative (V.efficace) Tension continue (V)
00 500 750
0 1000 1500
1 7500 11250
2 17000 25500
3 26500 39750
4 36000 54000

Pour choisir la taille de vos gants isolants, enroulez un mètre ruban autour de votre paume de main (sans le pouce), puis serrez le poing. Référez-vous au tableau ci-dessous, si vous tombez sur une taille intermédiaire, choisissez la plus petite.

Tailles des gants (pouce) 7 8 9 10 11
Taille de la paume de main (cm) 17,8 20,3 22,9 25,4 28

Les outils indispensables, accessoires et appareils de mesure

Un bon équipement permettra d’écarter tout risque d’accident lors de l’intervention sur un appareil ou un système électriques.

Outils d’électricien indispensables

Outils d'électricien : tournevis isolants, pince à sertir, ampoules

Pour effectuer ses travaux en toute sécurité, un électricien doit être parfaitement équipé. Voici la liste des outils isolés indispensables pour garantir la réalisation des travaux sans risques :

  • Pince à bec : appelée aussi pince plate, elle permet de travailler avec précision sur les fils lorsqu’on manque de dextérité avec les doigts.
  • Pince coupante : pour couper câbles et fils
  • Pince brucelle : pincette qui apporte davantage de dextérité pour les travaux minutieux.
  • Tournevis isolé : qu’il soit plat ou cruciforme, il permet de connecter les fils en vissant ou dévissant.
  • Couteau d’électricien ou couteau à dégainer : l’outil idéal pour dénuder des câbles électriques en toute sécurité.
  • Pince à sertir : indispensable pour sertir une cosse, c’est-à-dire relier les fils électriques à la cosse, une fois les câbles dénudés.

Pour ranger votre matériel, pensez à utiliser des caisses à outils voire des poches à outils à boucles si vous êtes mobile ou amené à travailler en hauteur.

Accessoires et outils de mesure

Multimètre et tournevis électrique

Lors de travaux électriques, on pourra également utiliser des équipements isolés et appareils de mesure afin de garantir la sécurité :

  • Tapis ou tabouret isolants sont à disposer autour des machines haute tension, tel qu’un poste de transformation, pour isoler l’opérateur du sol et sécuriser l’intervention.
  • Perche de sauvetage électrique isolée : permet de porter secours à une victime qui subit une électrisation.
  • Vérificateur d’Absence de Tension : obligatoire pour une procédure de consignation.
  • Multimètre : regroupe plusieurs instruments en un : voltmètre, ampèremètre, et ohmmètre. Il a donc la capacité de mesurer la tension, l’intensité et la résistance du courant électrique.

Quelques accessoires à se procurer

Jeu de 4 pinces Ajouter au panier
Jeu de 4 pinces
Multimètre numérique Ajouter au panier
Multimètre numérique
Kits d'intervention pour transformateur Ajouter au panier
Kits d'intervention pour transformateur
Tabouret isolant Ajouter au panier
Tabouret isolant
Perche de sauvetage électrique Ajouter au panier
Perche de sauvetage
électrique

Éviter les accidents électriques

Prévenez votre personnel

Symbole de la justice

L’article 48 du décret du 14 novembre 1988 stipule que "L’employeur ne peut confier les travaux ou opérations sur des installations électriques ou à proximité de conducteurs nus sous tension qu’à des personnes qualifiées pour les effectuer et possédant une connaissance des règles de sécurité en matière électrique adaptée aux travaux ou opérations à effectuer."

 
Délimitation zone de danger électrique avec marquage au sol

Pour éviter que du personnel non-habilité ne s’approche d’installations électriques, il est important d’attirer son attention sur les risques encourus.
Pour cela,utilisez un marquage clair en associant les pictogrammes dédiés à un marquage au sol ou à des poteaux de délimitation. En marquant clairement la zone et le danger, vous écarterez les risques d’un accident.

Pictogramme danger électrique Danger électrique
Ce pictogramme signale la présence d’une tension électrique et donne l’accès aux personnes habilitées uniquement. Il est destiné au marquage des installations électriques, postes de transformation ou armoires électriques.
Pictogramme haute tension Haute tension
Ce pictogramme très explicite signale un risque d'électrisation ou d’électrocution. Il dissuade les personnes non habilitées d’accéder à ces zones dangereuses.

Ces pictogrammes peuvent également être accompagnés de consignes précises pour signaler les zones dangereuses : “Haute tension - Ne pas approcher”, “Accès réservé exclusivement au personnel habilité” ou encore “Danger défense d’enclencher - Travaux en cours”.

Consultez toute notre gamme de panneaux et pictogrammes de Danger électrique pour signaler efficacement le danger.

Formez votre personnel

Pour effectuer les opérations de nature électrique, le personnel doit disposer de l’habilitation nécessaire selon la norme NF C18-510. Celle-ci définit les rôles de chacun lors de travaux sous tension. Il est du devoir du responsable d’établissement de s’assurer que seul le personnel compétent s’approche d’installations électriques. Tout accident dû à un personnel mal formé sera ainsi évité.

Il est également important d'indiquer à votre personnel comment agir en cas d’incident afin qu’il puisse avoir le comportement adapté. Vous pouvez pour cela disposer des affiches indiquant les premiers gestes à faire en cas d’électrocution.
Afin de permettre une action rapide si un salarié venait à être en contact avec un courant électrique, équipez-vous de défibrillateurs près des endroits à risques. Pensez également aux formations théoriques et pratiques pour informer le personnel des dangers électriques et des mesures à prendre en cas d’accident.

Entretenez votre matériel

Système de condamnation électrique

Un matériel contrôlé régulièrement, ce sont des risques évités. En effet, en vérifiant l’état des outils et équipements mis à disposition de votre personnel, vous écartez les risques d’utilisation d’objets défaillants, ce qui pourrait avoir de graves conséquences.

Cet entretien concerne tous les équipements qui pourraient s’endommager au fil du temps, qu’ils soient utilisés ou non : câbles, équipements et installations électriques, appareils et outils, masques respiratoires, EPI, …

Vous pouvez vous assurer de l’entretien régulier de votre matériel grâce à nos pastilles calendrier qui vous permettront de rester à jour.

Condamnez vos installations pendant une intervention

Système de condamnation électrique

Afin d'effectuer des travaux ou des interventions sur une installation électrique (disjoncteurs, interrupteurs...), la consignation de vos équipements est indispensable et permet de mettre les équipements hors tension. Elle protège ainsi le personnel habilité des risques d’électrisation et d’électrocution.

La consignation des équipements se fait en 4 étapes :

  • Séparation : coupez l’alimentation électrique et mettez tous les équipements hors tension à l’aide d’un disjoncteur.
  • Condamnation : procédez au verrouillage grâce à des cadenas de consignation et moraillons de cadenassage pour rendre la mise sous tension impossible. Pensez à informer le personnel qu’une intervention est en cours grâce à une signalisation de condamnation.
  • Vérification d’absence de tension (VAT) : à l’aide d’un Testeur de tension et de continuité (VAT), vérifiez l’absence d’énergie résiduelle sur chaque conducteur actif (y compris le neutre).
  • Mise à la terre puis en court-circuit (MALT/CC) : avant d’effectuer les travaux, il faut impérativement procéder à la mise à terre et la mise en court-circuit. A noter que la mise à terre doit être raccordée côté terre puis côté conducteur.

Une fois l’intervention effectuée, on pourra procéder à la phase de déconsignation, qui se réalise elle aussi en 4 étapes :

  • Retirez les éventuels écrans, protecteurs, balisages...
  • Déposez les mises en court-circuit, puis les mises à la terre en commençant par l’extrémité côté conducteur actif
  • Ouvrez les sectionneurs ou interrupteurs de mises à la terre et en court-circuit s’ils sont utilisés
  • Retirez la condamnation de l’organe de séparation

Consultez notre page dédiée à la consignation pour vous équiper au mieux et sécuriser vos travaux.

Guides et conseils d'experts

Guides et conseils d'experts

Mieux comprendre pour bien choisir

Retrouvez en 1 clic l'ensemble de nos guides pratiques, aides au choix, FAQ ainsi que les dernières nouvelles législatives et HSE.

Afin de vous proposer le meilleur service possible, Seton utilise des cookies. Fermer