Nous contacter

Devis rapide

Condamnation mécanique

Besoin d'aide ? Besoin d'aide ? Infos sur la consignation & déconsignation mécanique Lors des opérations de maintenance et de réparation sur vos équipements (vannes, bouteilles de gaz ...), vous devez suivre la procédure de consignation mécanique. En effet, la condamnation des appareils permet d'assurer la sécurité des salariés et d'éviter tout accident.

12 article(s)

Filtrer Trier

Grille Liste

Filtrer :
Matériau  
Nylon(4)
Polypropylène(2)
Acier / Plastique(2)
Acier(2)
Polypropylène / Acier inoxydable(1)
Acier / PVC(1)
Acier / Vinyle(1)
Polymère(1)
câble en acier(1)
Corps en nylon(1)
Chaînes et échelons en acier(1)
Diamètre  
1.6mm(1)
3.18mm(1)
3.20mm(1)
3.2mm(2)
4.328mm(1)
4.76mm(2)
4mm(1)
Dim.  
H 152 x l 82 x P 32 mm(1)
H 152.4 x l 82 x P 32.44 mm(1)
L 0.61 m x Ø 4.76 mm(1)
L 1.22 m x Ø 4.76 mm(1)
L 1.5 m x Ø 3.2 mm(1)
L 1.8 m x Ø 3.2 mm(1)
L 1.80 m(1)
L 1.80 x Ø 3.20 mm(1)
L 1.83 m x Ø 4.76 mm(1)
L 2 m x Ø 4 mm(1)
L 2.44 m x Ø 1.6 mm(1)
L 2.44 m x Ø 4.328 mm(1)
L 2.44 m x Ø 4.76 mm(2)
l 2.5 x L 11.5 x Ep. 1.5 cm(1)
L 3 m(1)
L 3 m x Ø 3.20 mm(1)
L 3.65 m x Ø 3.18 mm(1)
L 3.65 m x Ø 4.76 mm(1)
L 4.10 m x Ø 4.328 mm(1)
L 5.10 m x Ø 4.328 mm(1)
L 50 m x Ø 3.2 mm(1)
l 50.20 x L 148.50 x Ep. 16.60 mm(1)
l 61 x L 128 x Ep. 26 mm(1)
l 63.50 x L 127 x Ep. 22.23 mm(1)

FAQ - Consignation mécanique


Quelles sont les étapes de la consignation mécanique?

Pour mettre en place une procédure de consignation mécanique, il est important de respecter 4 étapes :

1. La séparation

Après avoir été identifié, l’équipement de travail doit être séparé de toute source d’énergie mécanique.

2. La dissipation

La dissipation consiste à évacuer entièrement l’énergie mécanique restant dans l’équipement de travail. Cette étape consistera par exemple à détendre un ressort ou un câble métallique, attendre l’arrêt complet d’un extracteur…
Lorsque la dissipation n’est pas possible ou pas suffisante pour assurer la sécurité du personnel et des intervenants, une immobilisation des éléments mécaniques doit être réalisée. Cette immobilisation s’effectue à l’aide de broches, chandelles ou autre matériel de bridage adapté.

3. La condamnation

Des cadenas ou des mâchoires permettent d’assurer cette étape. En effet, ils interdisent toute manœuvre de l’équipement de travail et sont utiles lorsque l’intervenant ne peut pas, de tous les emplacements de travail qu’il occupe, vérifier la permanence de la séparation.

3. La condamnation

Des Cadenas et mâchoires de sécurité permettent d’assurer cette étape. En effet, ils interdisent toute manœuvre de l’équipement de travail et sont utiles lorsque l’intervenant ne peut pas, de tous les emplacements de travail qu’il occupe, vérifier la permanence de la séparation.

4. La vérification

Cette dernière étape consiste à vérifier l’absence de risques liés aux mouvements des machines. Elle s’effectue grâce à un contrôle visuel de la dissipation et de l’immobilisation.

Comment se protéger face aux dangers mécaniques ?

Les machines peuvent causer de nombreux accidents : écrasement, coupure, matières projetées… C’est pourquoi la réglementation concernant l’utilisation des machines est très stricte. Pour encore plus de protection lors de vos procédures de consignation, vos machines peuvent être équipées de Grilles de sécurité pour machines ainsi que de Boîtiers et écrans de protection pour machines . Pensez aussi à utiliser des panneaux et pictogrammes de sécurité liés au danger des machines.
Vous devez signaler les zones de consignation pour protéger le personnel et l’informer d’une procédure de consignation en cours. Ainsi, il sera averti du danger et ne tentera pas de retirer la sécurité. Des étiquettes sont à votre disposition pour identifier les risques, les zones de dangers peuvent être délimitées par des balises, et l’affichage des consignes de sécurité peut aider le personnel en cas d’accident.
Enfin, vous pouvez aussi former le personnel aux premiers secours pour leur permettre d’agir en cas d’accident.
Découvrez aussi comment vous protégez face aux risques de la Condamnation électrique et la Condamnation des fluides .

Quelles sont les étapes de la déconsignation mécanique ?

La déconsignation ne doit être réalisée qu’après s’être assuré de la fin réelle des opérations. Une analyse des risques permet de déterminer l’ordre et le contenu des opérations pour une remise en marche en toute sécurité. Il est important d’identifier les circuits pour réduire le risque d’erreur. Evidemment, seul le chargé de consignation peut déclarer l’équipement déconsigné.

Afin de vous proposer le meilleur service possible, Seton utilise des cookies. Fermer