Nous contacter

Devis rapide

Comment aménager une place de parking handicapé? |

Comment aménager une place de parking handicapé ?

Que dit la loi accessibilité 2015 ?

Représentation ERP

Pour les Établissements Recevant du Public (ERP), les lieux doivent être accessibles à tous, c’est pourquoi l’aménagement d’un parking est obligatoire. La loi indique que tout parc de stationnement automobile (intérieur ou extérieur) à l’usage du public doit comporter une ou plusieurs places de stationnement adaptées pour les personnes à mobilité réduite (PMR).

Ces places adaptées doivent être localisées à proximité de l'entrée ou de l’accueil et reliées par un cheminement accessible de 80 cm de large minimum, sans danger ni obstacle. Pour rappel, ce cheminement ne doit pas comporter de ressauts supérieur à 2 cm et sa pente ne doit pas excéder 2%.

Retrouvez plus d’informations sur notre page dédiée à la loi accessibilité 2015

 

Combien de places pour personnes handicapées dois-je prévoir sur mon parking?

Parking
Les places adaptées destinées à l'usage du public doivent représenter au minimum 2 % du nombre total de places prévues pour le public. Le nombre minimal de places adaptées est arrondi à l'unité supérieure. Arrêté du 20 avril 2017 - art. 22

Autrement dit, un parking de 50 places - ou moins - possédera au moins une place adaptée pour les personnes handicapées.

Au-delà de 500 places, le nombre de places adaptées, qui ne saurait être inférieur à 10, est fixé par arrêté municipal. Arrêté du 20 avril 2017 - art. 22
 

Quelles sont les solutions pour signaler une place handicapé ?

Facilitez l’accès aux personnes handicapées sur votre parking, en indiquant les espaces qui leurs sont dédiés à l’aide d’une double signalisation :

 

Cette double signalisation permet de repérer facilement les places adaptées, notamment si les usagers ne connaissent pas les lieux. Elle permet également d’indiquer aux personnes valides que ces places sont réservées aux personnes handicapées. Il est important de rappeler que le stationnement sur une place réservée aux handicapés peut être sanctionné d’une amende de 135,00€, si vous n’êtes pas titulaire de la carte européenne de stationnement pour personne handicapée.

Quelles sont les normes et les dimensions à respecter ?

Dimensions place de stationnement handicapé

Sur un parking, les places réservées aux personnes à mobilité réduite doivent être situées au plus près des entrées et halls de bâtiments. Vous devez également prévoir un accès direct, sans danger et obstacle, à un trottoir ou un chemin réservé aux piétons. L’emplacement doit être de plain-pied et ne présenter aucun obstacle. Celui-ci doit également être éloigné de la circulation automobile.

Le marquage de la place de stationnement doit être visible de loin et compréhensible de tous. Il doit être de couleur blanc, accompagné du symbole international sur la ligne de marquage ou à l'extérieur. Le panneau implanté pour signaler la place de parking doit être conforme à l’arrêté du 26 juillet 2011.

La largeur minimale des places adaptées doit être de 3,30 mètres. Les dimensions couramment retenues pour une place de stationnement standard sont de 2,50 m x 5 m. Ces dimensions permettent d'accueillir la grande majorité des véhicules. Cependant, les places adaptées aux personnes à mobilité réduite doivent offrir une surlargeur de 0,80 m, ce qui correspond à une largeur totale de : 2,50 m + 0,80 m = 3,30 m. Ces places réservées ne doivent pas empiéter sur une circulation piétonne ou automobile.

Enfin, les places adaptées, quelle que soit leur configuration, doivent être aménagées de sorte à ce qu’un usager en fauteuil roulant puisse quitter l’emplacement une fois le véhicule garé (notamment dans un espace fermé).

Afin de vous proposer le meilleur service possible, Seton utilise des cookies. Fermer