Nous contacter

Devis rapide

Masques de protection respiratoire

Lorsque vous travaillez dans un environnement poussiéreux, il est primordial de prendre des mesures de sécurité pour ne pas respirer de particules dangereuses et nocives pour la santé. Seton, conscient de ce danger, a conçu une gamme de masques respiratoires ainsi que leur filtre associé.
Rendez-vous en bas de page pour savoir quel est le masque de protection respiratoire qui correspond à vos besoins.

88 article(s)

Filtrer Trier

Grille Liste

Filtrer :
Classe  
FFP2(20)
FFP3(16)
FFP1(15)
P3(6)
ABEK1P3(5)
A1(5)
A2P3(4)
ABEK1(3)
A2(3)
Classe 1(3)
Classe 2(2)
ABEK2P3(2)
P2(2)
K2P3(2)
AB2EK1P3(2)
A1P3(2)
A1P2(1)
FFA1P1(1)
FFA2P2(1)
A(1)
P2 avec cache-filtres(1)
B2-P3(1)
Bi-filtre(1)
Hg P3(1)
B2(1)
AXP3(1)
A2B2(1)
K2(1)
ABEK2(1)
A2B2E2K2Hg P3(1)
ABEK(1)
P1(1)
A2B2P3(1)
P3R(1)
AB2P3(1)
Marque  
3M(18)
Honeywell(32)
Honeywell - North®(6)
JSP®(17)
Moldex®(6)
uvex(7)
Fixation  
Brides(50)
A baïonnette(4)
Par harnais(2)
Par vis(2)
Serre-tête réglable/Brides(1)
Système de clip simple(1)
Elastiques(1)
  1. 1
  2. 2
  3. 3

FAQ - Masque de protection respiratoire


Selon le Code du travail : articles L4121-1 et L4121-5, l’employeur doit prendre les “mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.” Il doit mener des actions de prévention face aux risques professionnels, informer et former les salariés.
Utilisez des panneaux port des EPI obligatoires pour renforcer les mesures de protection du personnel et prévenir ainsi du danger pour les voies respiratoires.

Masque de protection filtrant ou isolant ?

Des masques filtrants, tels que les masques jetables FFP1, FFP2, FFP3, les demi-masques et masques complets épurent l'air ambiant. Il est nécessaire que le taux d’oxygène soit supérieur à 17%, que le contaminant soit connu et que l’odeur soit détectable.
A l’inverse, les masques isolants, tels que les masques complets avec système à adduction d’air sont alimentés grâce à un dispositif d'apport d'air. Il sont utilisés lorsque le taux d’oxygène est inférieur à 17%, que le contaminant est inconnu ou inodore et que l’espace est confiné.
Pour plus d’informations, consultez notre page pour savoir comment choisir son masque de protection respiratoire.

Quelles sont les caractéristiques des masques de protection FFP ?

Les masques respiratoires FFP (Filtering Facepiece Particles) sont des appareils de protection respiratoire de haute qualité, adapté au milieu professionnel. Ils sont jetables et utilisés pour vous protéger contre les poussières, les particules ou encore les maladies.

Masque FFP1

Un masque FFP1 est parfait pour du bricolage ou des petits travaux, il protège contre des poussières fines non toxiques. La présence d'une valve est possible, mais pas obligatoire et la concentration du contaminant est de 4 x VME*.

Masque FFP2

Un masque FFP2 s'utilise dans le BTP, la fonderie ou encore l'industrie pharmaceutique. Il protège contre des particules fines toxiques et des virus grippaux telles que la grippe aviaire, la SRAS, la tuberculose ou la grippe A. La présence d'une valve est possible, mais pas obligatoire et la concentration du contaminant est de 10 x VME*.

Masque FFP3

Un masque FFP3 vous donne la meilleure protection contre des particules très fines telle que l’amiante, le plomb et même le pollen. Ce masque respiratoire peut s’utiliser dans des environnements très poussiéreux. Il est toujours doté d'une valve afin de garantir un confort supérieur et une expiration plus facile, de réduire la condensation à l'intérieur mais aussi d'éviter la buée sur les lunettes. La concentration du contaminant est de 50 x VME*.

*La VME est la Valeur Moyenne d'Exposition, soit la concentration maximale à laquelle on peut être exposé pendant une journée de 8 heures sans risque pour la santé.

Avec ou sans valve ?

Un masque doté d’une valve est plus confortable en cas d’un usage prolongé. L’air expiré ne sera pas retenu dans le masque, réduisant ainsi l'accumulation de chaleur et d’humidité. Ainsi, vous évitez aussi la formation de buée si vous portez des lunettes de protection. De plus, vous remarquerez une faible résistance respiratoire.

Quelles différences entre un masque coque, souple et pliable ?

Un masque coque est moulé et rigide, avec une barrette nasale permettant un ajustement plus serré et un joint d'étanchéité permettant d'absorber la transpiration.
Un masque souple s'ajuste mieux à la forme du visage et offre plus de confort. Il est aussi pourvu d'une barrette nasale.
Enfin, un masque pliable offre une grande flexibilité de l'ajustement et se range très facilement dans une caisse à outil ou dans la poche.

Quand dois-je utiliser un demi-masque ou un masque complet ?

Si le taux d’oxygène est supérieur à 17%, que le contaminant est connu et que l’odeur du contaminant est détectable vous devez utiliser un demi-masque ou un masque de protection complet à ventilation libre ou assistée. Ils servent à vous protéger contre les gaz et vapeurs.
Un demi-masque de protection recouvre le nez, la bouche et le menton. Il est constitué de brides de fixation, de soupapes expiratoires et inspiratoires et d’un raccord pour fixer les filtres ou le dispositif d’air. Appelé aussi “masque à cartouche”, il garantit une protection pour les zones respiratoires sans compromettre le champ de vision.
Le masque de protection complet (ou intégral) est utilisé lorsqu’il y a un risque pour la zone oculaire. C’est pourquoi il recouvre les yeux, le nez, la bouche et le menton. Il est constitué d’un jeu de brides, un oculaire, de soupapes expiratoires et inspiratoires et d’un raccord pour fixer les filtres ou un le dispositif d’air. Il est important de bien se protéger en présence de substances nocives car elles peuvent détériorer les voies respiratoires, causer la cécité, des dommages irrémédiables au corps, et même la mort de la personne exposée.
Pensez à installer un détecteur de gaz, en cas de fuite, vous serez protégé davantage.

Comment entretenir un masque de protection complet ?

Après chaque usage, votre masque de protection doit faire l’objet d’une inspection approfondie :
  • Contrôlez bien s’il n’y a pas de dégâts au niveau des tubes, des filtres, du joint facial etc.

  • Démontez le masque et nettoyez avec de l’eau et un détergent doux.

  • Rincez les pièces à l’eau courante afin d’enlever tous les détergents, évitant les irritations cutanées dûes aux produits utilisés. Certains nettoyants peuvent endommager le matériau du masque.

  • Séchez le masque avec un linge propre.


  • Quand faut-il remplacer le filtre pour un masque réutilisable ?

    Pour choisir votre filtre, il est important de prendre en compte la marque de votre masque. En effet, vous devez choisir un filtre de la même marque que votre masque complet ou demi-masque, car le système de fixation n’est pas le même. On distingue 3 types de filtres, les filtres à gaz, les filtres à particules et les filtres combinés. Pour un filtre à particules, vous remarquerez une augmentation de résistance à la respiration, c’est là que le filtre devra être changé.
    Pour un filtre à gaz, cela varie selon le type et la concentration des produits présents et des conditions ambiantes (température, humidité, etc.). Quand vous percevez des odeurs, remplacez immédiatement le(s) filtre(s).

    Quand faut-il remplacer un masque de protection ?

    Quand vous remarquez de petits trous, des fissures ou autres dégâts à votre masque de protection, il faut changer votre masque immédiatement. Inspectez aussi la flexibilité du masque, l’élasticité des lanières, l’état des boucles etc. Chaque altération compromet l’efficacité de votre masque de protection.

    Afin de vous proposer le meilleur service possible, Seton utilise des cookies. Fermer